Bienvenue au Centre Hospitalier Sud Gironde

Equipe de Soins en Addictologie


ELSA

Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie

Qui sommes-nous ?

Une Equipe de Liaison de Soins en Addictologie, du Centre Hospitalier Sud Gironde


L’Equipe

 

Solène TAILLÉ, Laure POUYANNE, Psychologues cliniciennes

Carole HARGUINDEGUY, Infirmière alcoologue

Nathalie DUPERRET, Infirmière tabacologue

 


Nos missions ?

Notre équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmières et psychologue) est à votre disposition pour :

  • Intervenir dans les unités de soins, ainsi qu’aux urgences, afin d’établir un premier contact avec les personnes hospitalisées ayant une problématique addictive* ou des consommations préoccupantes. Notre équipe, après évaluation de la situation, fera une proposition de prise en charge : protocole de sevrage, orientation vers une structure en ambulatoire en addictologie ou structure avec hébergement (post-cures), liens avec les partenaires (médecins généralistes, MDSI, équipe de psychiatrie de liaison, missions locales …).
    *tabac, alcool et autres drogues, comportements addictifs aux jeux etc.
  • Elaborer un projet de sevrage hospitalier avec les personnes en demande, que celles-ci viennent de leurs propres initiatives ou qu’elles soient orientées par des partenaires.
  • Prévenir, aider et former les personnels soignants : analyse des situations, recherche de protocoles adaptés aux patients hospitalisés, sensibiliser et former aux différentes conduites addictives et à leurs conséquences, donner des outils de repérage aux personnels soignants.

Notre équipe a pour objectif de mettre en lien l’avant et l’après séjour d’hospitalisation au Centre hospitalier Sud Gironde, avec un travail de réseau nécessaire avec chacun des partenaires cités précédemment

Des questions ?

C’est quoi une addiction ?


Le mot addiction nous vient de l’anglais :
to addict = rendre accro
Une addiction c’est quand on ne peut plus se passer de consommer, qu’on a perdu la liberté de s’abstenir car l’envie est irrépressible : on est dépendant, et ce malgré les dommages entrainés par cette dépendance.


Comment devient-on dépendant ?


La dépendance, qui peut être physique et/ou psychique, peut s’installer de façon brutale ou progressive, en fonction de la personne, de l’environnement de celle-ci, et du produit consommé.
Nous ne sommes donc pas tous égaux face à une potentielle dépendance.


Peut-on se sortir d’une addiction ?


OUI, à partir du moment où on a pris conscience de son addiction, il faut demander de l’aide à des professionnels compétents, qui sauront vous orienter et vous proposer des prises en charge adaptées à vos besoins.


Modalités d’interventions au Centre hospitalier Sud Gironde

Sites de Langon et La Réole

Consultations sur demande de la personne hospitalisée, ou à l’initiative des unités de soins avec accord préalable du patient.
Consultations en externe sur rendez-vous.
Un seul numéro :

05 56 76 34 09

Tous les jours de 9h00 à 17h00 (sauf mercredis, week-ends et fériés)


Auto-testez-vous !

  • Pour le tabac : (Test de Fagerstrom)
  • Pour l’alcool : (Test FACE)
  • Pour le cannabis : (test CAST)

Combien de temps s’écoule entre votre réveil et votre première cigarette ?

  • Plus de 60 minutes (0)
  • Entre 31 et 60 minutes (1)
  • Entre 6 et 30 minutes (2)
  • Moins de 5 minutes (3)

Trouvez-vous difficile de vous abstenir de fumer là où c’est interdit ?

  • Oui (1)
  • Non (0)

Quelle cigarette auriez-vous le plus de mal à ne pas fumer ?

  • La première de la journée(1)
  • N’importe quelle autre(0)

Combien de cigarettes fumez-vous par jour ?

  • 10 ou moins (0)
  • Entre 11 et 20 (1)
  • Entre 21 et 30 (2)
  • Plus de 31 (3)

Fumez-vous davantage durant les premières heures suivant le réveil qu’au cours du reste de la journée ?

  • Oui (1)
  • Non (0)

Fumez-vous-même quand vous êtes malade au lit presque toute la journée ?

  • Oui (1)
  • Non (0)

Résultats

Pour obtenir votre score, additionnez les chiffres entre parenthèses, correspondant à votre réponse :

Interprétation de votre score :
0 à 2 : très faible dépendance ;
3 ou 4 : faible dépendance ;
5 : dépendance moyenne ;
6 à 7 : forte dépendance ;
8 à 10 : très forte dépendance


A quelle fréquence consommez-vous des boissons contenant de l’alcool ?

  • Jamais (0)
  • Une fois par mois au moins (1)
  • Deux à quatre fois par mois (2)
  • Deux à quatre fois par semaine (3)
  • Quatre fois par semaine ou plus (4)

Combien de verres standards buvez-vous les jours où vous buvez de l’alcool ?

  • 1 ou 2 (0)
  • 3 ou 4 (1)
  • 5 ou 6 (2)
  • 7 à 9 (3)
  • 10 ou plus (4)

Votre entourage vous a-t-il fait des remarques concernant votre consommation d’alcool ?

  • Non (0)
  • Oui (4)

Vous est-il arrivé de consommer de l’alcool le matin pour vous sentir en forme ?

  • Non (0)
  • Oui (4)

Vous est-il arrivé de boire et de ne plus vous souvenir le matin de ce que vous avez pu dire ou faire ?

  • Non (0)
  • Oui (4)

Résultats

Pour obtenir votre score, additionnez les chiffres en orange correspondant à votre réponse : …
Interprétation de votre score :

Hommes :
Score inférieur à 5 : risque faible ou nul
Score de 5 à 8 : consommation excessive probable
Score supérieur à 8 : dépendance probable

Femmes :
Score inférieur à 4 : risque faible ou nul
Score de 4 à 8 : consommation excessive probable
Score supérieur à 8 : dépendance probable


Au cours de votre vie :

Avez-vous déjà fumé du cannabis avant midi ?

  • Non
  • Oui

Avez-vous déjà fumé du cannabis lorsque vous étiez seul(e)

  • Non
  • Oui

Avez-vous déjà eu des problèmes de mémoire quand vous fumez du cannabis

  • Non
  • Oui

Des amis ou des membres de votre famille vous ont-ils déjà dit que vous devriez réduire votre consommation de cannabis?

  • Non
  • Oui

Avez-vous déjà essayé de réduire ou d’arrêter votre consommation de cannabis sans y parvenir ?

  • Non
  • Oui

Avez-vous déjà eu des problèmes à cause de votre consommation de cannabis (dispute, bagarre, accident, mauvais résultat à l’école…)

  • Non
  • Oui

Interprétation de votre score :

En principe :
2 réponses positives : vous devez vous interroger sérieusement sur les conséquences de votre consommation.
3 réponses positives ou plus : vous devriez demander de l’aide.